Navigation dans le site

Accueil > Témoignages > Je cherche toujours de nouvelles idées

Je cherche toujours de nouvelles idées

Agnès Demonchy

Agnès Demonchy vend la presse depuis l’âge de 16 ans. Aujourd’hui, à la tête d’un magasin à La Rochelle, sa passion est toujours intacte.

Agnès Demonchy

Agnès Demonchy vend la presse depuis l’âge de 16 ans. Aujourd’hui, à la tête d’un magasin à La Rochelle, sa passion est toujours intacte.

Au départ, il y a eu l’amour des livres qui a poussé Agnès Demonchy à passer un CAP de libraire. A l’arrivée, il y a 22 ans consacrés à la vente des quotidiens et des magazines. « Faute d’avoir trouvé une librairie, explique-t-elle, je me suis retrouvée en apprentissage chez un marchand de journaux dans la région parisienne : ce fut mon premier contact avec la presse. » Et cette liaison était appelée à durer car après avoir travaillé avec ses parents pendant neuf ans dans un magasin de presse en région parisienne, elle ouvre en 1999, un magasin presse – tabac – souvenirs à La Rochelle.


Le fer de lance : une vitrine extérieure

Petit avec sa superficie de 22 m², le point de vente bénéficie d’un bel emplacement sous la grosse horloge du centre-ville, dans un quartier très touristique. Resté longtemps dans son jus, le magasin avait besoin d’un grand coup de neuf. D’emblée, Agnès et son mari l’ont optimisé pour en faire un point de vente clair, accueillant et organisé.

« Mon objectif était de donner une belle visibilité à la presse. J’ai aménagé l’espace du magasin et pour augmenter l’exposition, poursuit Agnès, j’ai créé un îlot vitrine que je sors tous les jours sur le trottoir et où j’expose une quarantaine de revues de prestige (santé, cuisine, déco, voyage, voiture…). Je le fais tourner chaque semaine car l’essentiel est d’attirer l’oeil. »


Des idées plein la tête

La presse est ici la deuxième activité en chiffre d’affaires avec un pic qui va de Pâques à fin septembre. « Nous avons une activité saisonnière, avec l’été près de 1 200 clients par jour alors que l’hiver, ils sont 800. » Présente toute l’année, l’équipe de quatre personnes met à profit la saison plus calme pour bâtir des projets.

« J’aime mon métier. Je cherche toujours de nouvelles idées pour animer le magasin : promotions, expositions... Je réfléchis à vendre des magazines avec des lots à l’occasion de la braderie annuelle de La Rochelle. C’est un projet que je soumets à l’équipe du dépôt qui est à mes côtés, toujours réactive et partante pour me suivre. » A La Rochelle, il y a toujours du mouvement sous les arcades.