Navigation dans le site

Accueil > Témoignages > "Le fait de nous moderniser, cela attire les gens"

"Le fait de nous moderniser, cela attire les gens"

Pascale et Renaud Payet

Pascale et Renaud Payet sont à la tête d'un Mag Presse et d'une Maison de la Presse à Vienne. Une union pour le meilleur et pour la presse !

Pascale et Renaud Payet

« Dans la vie, il n’y a pas de solutions, il y a des forces en marche ». Pascale et Renaud Payet pourraient faire de cette phrase de Saint-Exupéry (Vol de nuit) leur slogan, eux qui dirigent avec énergie leurs deux points de vente.

« Au départ, explique Pascale, je souhaitais une activité compatible avec ma vie de famille. La presse m’attirait et j’ai ouvert un point de vente presse - tabac à Vienne. Nous habitions sur place et Renaud, commercial à l’extérieur, venait m’aider dès qu’il pouvait. »

Cinq ans après, Pascale rachète La Civette, un tabac - presse - loto et s’associe avec sa mère qui, onze ans plus tard, cède ses parts à son gendre. Depuis, le couple travaille main dans la main et multiplie les projets. Il a racheté, en 2006, la Maison de la Presse située à 70 m de La Civette et a adopté l’an passé le concept Mag Presse pour cette dernière.

Une relation forte avec le client

Pascale précise : « La Maison de la Presse était une belle opportunité car le concept offre une gamme de titres plus large et plus spécialisée. Comme pour La Civette, nous avons réalisé un important réaménagement avec la volonté de développer le rayon presse. Le fait de nous moderniser, cela attire les gens et se ressent dans nos résultats. »

Deux magasins, deux ambiances : chaque espace a sa clientèle toujours accueillie dans la bonne humeur. Renaud, pilote attitré du Mag Presse, souligne : « J’aime discuter, détendre l’atmosphère à l’image de ma devise : ‘À La Civette, c’est la fête’. Pour nous, chaque client compte, quel que soit ce qu’il achète. »

Un état d’esprit que le couple partage avec ses deux employés, tout comme un autre impératif : la clarté de l’offre. Pascale en est sûre : « La mise en avant des produits, favorisée par les concepts, et leurs promotions sont des éléments clés de la vente. »

Un couple engagé

Mais leur implication ne se cantonne pas à leurs magasins. Le couple est aussi très investi auprès des instances professionnelles. Pour Renaud, représentant local de l’Undp à Vienne, la passivité ne se conçoit pas : « Si personne ne s’engage, on devient vite des oubliés. Heureusement, les choses changent dans les relations avec les éditeurs, les messageries et les diffuseurs. »

Pour Renaud et Pascale, le train est toujours en marche.